L’OSTÉOPOROSE CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES

L’ostéoporose est une maladie caractérisée par un état fragile des os, qui entraîne le risque de fracture chez les personnes atteintes. Cette maladie est fréquente chez les personnes âgées, et est souvent due soit à la génétique, soit aux hormones et aux facteurs mécaniques, mais surtout au vieillissement. L’ostéoporose s’attaque donc aux os, déjà fragilisés par l’état de vieillesse, toutefois, il y a des moyens pour combattre la maladie. 

Les effets de l’activité physique sur la masse osseuse 

Pour contrer l’ostéoporose, il existe une méthode naturelle et qui ne nécessite pas de dépense. Il s’agit des exercices physiques, qui vont contribuer à conserver la santé des os. En effet, il a été déterminé que la pratique des exercices apporte une nette amélioration due à une augmentation de l’activité ostéoblastique. Afin que les exercices pratiqués donnent un effet ostéogène, il faudrait que la charge mécanique qui s’applique sur les os, soit plus élevée que celle que le patient pratique quotidiennement.

Au moment de la pratique de l’exercice, l’épaisseur corticale augmente, ce qui entraîne en conséquence, une augmentation de la résistance des os. Cette résistance est déterminée par masse osseuse, les propriétés matérielles du collagène, sa taille, sa structure et sa forme. 

Les activités de résistance conseillées en cas d’ostéoporose par le Kinésithérapeute

Comme stratégie thérapeutique contre l’ostéoporose, les kinésithérapeutes recommandent de faire des activités de résistance, pour pallier à la perte de la masse osseuse. Plusieurs programmes d’exercices sont possibles, pour venir en aide aux patients de l’ostéoporose. Parmi eux, des exercices qui permettent de porter son poids de manière statiques. Par exemple, le patient peut essayer de se tenir debout sur une jambe. Il y a des activités parmi ceux de port de poids, qui ont plus d’effets que d’autres. La marche et le tai-chi sont des exercices à faible impact que le patient peut faire tranquillement, mais sans gros impact. Cependant, pour aller plus loin, avec beaucoup plus d’effets, tout dépend du niveau de la maladie et des capacités du patient. Il peut s’essayer à la plateforme de jogging par exemple, à la course à pied, la danse, etc. Le patient peut également faire des exercices de combinaison, ou des exercices qui ne nécessitent pas d’appui comme par exemple la natation. Cette activité fait partie des entraînements d’aérobique, qui sont très bénéfiques pour le corps en général, de la même manière que la marche et le cyclisme.

Malheureusement, les activités d’aérobique même à forts poids selon des études cliniques, ne stimuleraient pas de manière satisfaisante les os, pour les patients souffrants d’ostéoporose. Il faut noter que les exercices qui ont de trop fortes impactes sont à proscrire pour les personnes âgées. En effet, il y a un risque sérieux de causer des dégâts, à cause de la fragilité des os chez cette partie de la population. Raison pour laquelle, la natation, exercice d’aérobique poids raisonnable, est plutôt recommandée par les kinésithérapeutes, chez les personnes âgées. Pour les exercices aérobiques sans aucun poids, ils sont inutiles pour les malades car ils n’ont pas d’effets sur les os, ou alors, trop peu d’effets. Dans ce cas, les résultats recherchés en faisant des activités physiques, ont bien peu d’impacts, que si les patients avaient pratiqués de l’exercice d’aérobie.

Il faut noter que beaucoup d’activités sont conseillées pour prévenir la maladie de l’ostéoporose, comme la marche régulière par exemple. Malheureusement, nombreux sont ceux qui n’ont aucun effet, ou alors très peu, pour prévenir une perte osseuse. Certains expliquent cela, du fait que lors d’une marche par exemple, la masse osseuse ne subit pas de charges de grandes ampleurs. Ce qui signifie que la charge est trop faible, et par conséquent, les cellules osseuses ne sont pas suffisamment stimuler. Au contraire, les patients âgés, qui vivent de manière sédentaire ou sont fragiles, augmentent des risques de chutes, et surtout des risques de fractures. En définitive, si marcher est bien pour le cœur, pour garder la forme et pour la santé en général, concernant l’ostéoporose, elle n’est pas adaptée, car non seulement les résultats sont insuffisants, mais en plus, cela est risqué pour certaines catégories de personnes âgées.

Cependant, il y a des programmes d’exercices qui peuvent très bien être la solution pour aider efficacement les patients de l’ostéoporose. Parmi eux, on trouve des activités de port de poids à direction multiples, d’autres avec un impact modéré. Ces exercices permettent de maintenir ou d’améliorer la densité minérale osseuse de la hanche, et aussi de la colonne vertébrale, chez les personnes âgées. Toutefois, en cas d’ostéoporose grave ou en cas de fracture, les os étant très fragilisés alors, ces exercices peuvent être proscrits. Cette interdiction est plus une mesure de prudence du kinésithérapeute, car, il n’y a pas encore eu d’études cliniques par rapport à ces activités, chez un patient avec un stade évolué de la maladie. 

La kinésithérapie à domicile pour un meilleur accès au soin

L’ostéoporose se traite avec des médicaments adaptés, mais surtout avec de l’exercice. Ces exercices sont des programmes de rééducation très importants, et ils font partie également, du traitement contre l’ostéoporose. C’est le kinésithérapeute qui les prescrit à son patient, car en effet, toute activité comme nous l’avons vu plus haut, n’est pas adaptée aux patients souffrants de l’ostéoporose. Alors, selon un programme d’activités, le kiné amène les patients à retrouver de l’autonomie par exemple dans les gestes du quotidien, et en même temps, à renforcer progressivement sa masse osseuse.

L’activité physique est donc très importante pour les patients, qui doivent nécessairement s’y mettre. Cela devrait se faire en présence d’une personne responsable, qui pourra surveiller l’activité, et veiller à ce qu’il n’y ait pas de chutes. La personne la mieux indiquée est alors le kinésithérapeute. Le patient devra se rendre alors chez son kiné de façon régulière pour pratiquer ses exercices. Toutefois, la majorité des patients étant des personnes âgées, le kinésithérapeute à la possibilité de se déplacer, pour aider son patient à domicile. Cela est plus efficace, car ainsi, le kiné pourra analyser l’environnement dans lequel évolue son patient. De ce fait, il pourra mieux le conseillé. 

LA SARCOPÉNIE LIÉE À L’AGE ET LA RÉÉDUCATION POUR CETTE MALADIE.

La pathologie qui diminue la masse et la force musculaire, c’est la sarcopénie. Elle affecte les personnes en phase de vieillissement, mais heureusement, elle peut être traitée même à domicile.

Sarcopénie et bien-être, quelles solutions ?

La sarcopénie est une maladie caractérisée par la perte progressive et généralisée de la masse et la fonction musculaire. Elle atteint un grand pourcentage de la population vieillissante à partir de 50 ans, où la dégénérescence du tissu musculaire s’accroît. Il s’agit d’une aggravation de la fonte musculaire ayant des conséquences graves sur la santé du malade. Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir pour limiter les dommages de cette maladie et l’éradiquer.

La sarcopénie affecte l’autonomie des personnes âgées

Les personnes souffrantes de la dystrophie liée à l’âge sont souvent âgées de 50 ans ou plus. À partir de cet âge, toute perte excessive de la masse musculaire peut être associée à la sarcopénie. L’affectation est généralement causée par des facteurs interdépendants, qui jouent un rôle important dans l’apparition et la progression de la maladie.

Au nombre de ceux-ci, on note le changement dans la transmission neuromusculaire, entraînant une perte de myofibres et la diminution de la fonction contractile. La perturbation des effets des hormones anaboliques telles que la progestérone, l’œstrogène ou les hormones de croissance, est également une cause de cette maladie. Elle peut aussi apparaître lorsque l’organisme d’une personne vieillissante ne bénéficie plus d’apports nutritionnels conséquents.

Lorsque l’organisme n’utilise plus efficacement les protéines à cause d’une modification du métabolisme protéique, les risques de la survenue de sarcopénie sont élevés. Tous ces facteurs entraînent une réduction de la force et du tonus de l’individu qui l’empêche d’être physiquement autonome. Le malade dont l’endurance devient faible est alors exposé à des risques de chutes et d’hospitalisations fréquentes. Pour optimiser le bien-être et la qualité de vie de ces personnes, certains exercices efficaces ont été conçus.

Le rôle des exercices thérapeutiques dans le traitement

Les mouvements thérapeutiques prévus dans le cadre du traitement de cette maladie améliorent considérablement la masse du muscle, ses fonctionnalités et la mobilité du patient. Celui-ci retrouve son équilibre, sa proprioception et le risque de mortalité dû à la sarcopénie est diminué. Ces exercices sont essentiellement des mouvements d’aérobie tels que le vélo ou la natation, qui vont améliorer la santé cardio-respiratoire et cardio-métabolique.

Le malade devra également apprendre à son corps à résister de manière progressive. Pour cela, il sera amené à prendre des poids ou à faire de la gymnastique afin d’augmenter sa densité minérale osseuse et sa puissance. Ces exercices vont lui permettre de raffermir ces muscles et de garder son équilibre, au même titre que les exercices de flexibilité. Ceux-ci favorisent la souplesse et la stabilité pendant les activités au quotidien. Il est important que le programme d’exercice soit suivi par une personne compétente. En la matière, un kinésithérapeute est mieux indiqué pour s’occuper du patient.

Pourquoi se faire aider à domicile ?

La sarcopénie n’est pas une maladie à banaliser. Pour ne pas être obligé de vivre dans la sédentarisation, il faut mettre en œuvre sans délai un processus de guérison. Cependant, une personne subissant une perte d’autonomie ne saurait réaliser toute seule les exercices indispensables. De plus, dans un hôpital, vous êtes susceptible de dépenser une petite fortune pour une prise en charge complète. Avec un kinésithérapeute à domicile, vous bénéficiez d’un traitement personnalisé.

Resultado de imagen de ejercicio a domicilio mayoresOpter pour les services d’un professionnel du genre permet de bénéficier de soins de qualité et vous exonère des grosses dépenses effectuées dans les hôpitaux. Le kiné favorise l’accès aux soins tout en veillant à la sécurité du malade et à l’efficacité des exercices pour guérir la sarcopénie. Nous vous proposons nos services de kinésithérapeute, adaptés aux besoins de chaque patient. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux